Champ de tir de Pont-de-Crau : J’alerte la Mairie d’Arles et l’A.C.C.M sur l’amoncellement de déchets qui représente un danger sanitaire pour la population et pointe du doigt un engagement pris et non tenu par la Mairie après la tornade du 15 octobre dernier

J’ai été alertée à plusieurs reprises par des riverains de Pont-de-Crau sur l’amoncellement de déchets de toutes sortes sur le champ de tir, sans gestion de précaution. Je constate chaque jour depuis 3 mois que ce terrain est devenu une véritable déchèterie à ciel ouvert.

Initialement, il devait y être entreposés les déchets et produits de démolition des maisons et bâtiments sinistrés lors de la tornade du 15 Octobre 2019.

Mais depuis, aucune mesure de tri puis transfert de ces déchets n’est intervenue. Et des déchets sauvages y sont ajoutés irrégulièrement, faisant du champ de tir une déchèterie sauvage.

Cette situation représente un danger sanitaire pour la population et notamment pour les enfants qui ont pris pour habitude de jouer sur cet amoncellement.

Par ailleurs, de nombreux habitants de Pont-de-Crau m’ont fait part de leur inquiétude concernant la présence éventuelle d’amiante, suite aux démolitions.

Face aux craintes de ces familles, je demande à Monsieur Hervé SCHIAVETTI, Maire d’Arles, de faire le nécessaire pour que tout doute soit levé sur cette présence éventuelle. Et j’alerte le Sous-Préfet d’Arles sur les mesures d’ordre public susceptibles d’être urgentes.

Je rappelle que les représentants de la mairie, au lendemain de la tornade du 15 octobre dernier, avaient pris l’engagement de procéder au transfert rapide de ces déchets.

Faute d’explications, et en l’absence habituelle de toute concertation, même lors de l’Assemblée générale récente du CIQ ou lors des Voeux du maire, je demande que la Mairie prenne ses responsabilités sans plus attendre.

Courrier adressé au maire d’Arles

Courrier adressé au Président de l’A.C.C.M

Courrier adressé au Sous-Préfet