Contournement autoroutier d’Arles : Je salue les améliorations apportées au projet par le maître d’ouvrage

Ce mercredi 16 mars, le Préfet des Bouches-du-Rhône a réuni le Comité des élus dans le cadre du pilotage de la démarche d’élaboration concertée du projet de contournement autoroutier d’Arles.

Après avoir étudié attentivement les recommandations et propositions des Arlésiens formulées lors des 3 séances de concertation à l’automne 2021 portant sur la future réhabilitation de la RN 113, j’ai constaté que le projet de contournement autoroutier atteindrait sa pleine efficacité dès lors que le dispositif des échangeurs avec le système viaire de l’agglomération Arlésienne serait complété. Ce projet a initialement été conçu prioritairement pour délester Arles du trafic de transit. Il est déterminant qu’avec la même priorité, ce projet contribue a  réduire efficacement la circulation locale et contribue à délester le centre-ville du trafic routier actuel.

A la suite de mes interventions1, La DREAL a pu utilement s’appuyer sur les recommandations produites a  sa demande par l’Autorité environnementale, pour poursuivre sa démarche d’amélioration de la qualité du projet, au service des usagers et des riverains.

En particulier, je me réjouis des améliorations permettant un meilleur acce s au futur contournement pour les usagers, et notamment les Arlésiens. Il est ainsi prévu de réaliser un nouvel échangeur sud en rive droite du Rhône pour permettre de relier le contournement et la route des Saintes-Maries-de-la-Mer, sans traverser l’agglomération urbaine et le centre-ville d’Arles. Je salue cette décision et je confirme ma demande en vue de l’enquête publique d’étudier la possibilité d’une branche de retournement au niveau de Balarin et d’un barreau entre la RN113 et la route de Raphe le pour désengorger Pont-de-Crau.

Nos échanges ont également porté sur les aires de services. La DREAL doit continuer d’affiner les études sur l’aire de Services pressentie du côté de Saint-Martin de Crau, en lien avec les besoins de la commune : acce s dans les deux sens de circulation, acce s depuis la voirie locale, bornes de recharge électrique et hydroge ne, aire de covoiturage, promotion touristique du territoire, vente de produits locaux.

Par ailleurs, je me félicite du travail étroit que la DREAL me ne avec Atmosud sur les études air-santé. Il est important d’aller plus loin en retenant comme référence dans les études les normes de l’OMS, qui sont deux fois plus exigeantes que les normes actuellement en vigueur au niveau français et européen. Cela contribuera à améliorer significativement la situation par rapport actuelle de la RN113.

Est également essentiel le travail du maître d’ouvrage mené avec le Symcrau pour les aspects hydrauliques en Crau et plus globalement sur la prise en compte permanente des effets du changement climatique en Camargue et en Crau ou bien la provenance et le transport des matériaux nécessaires a  la construction de l’ouvrage, en cohérence avec les recommandations de l’Autorité environnementale.

Enfin j’invite la DREAL a  étendre ses études prospectives sur les trafics, notamment sur les poids lourds, pour mettre en perspective l’inscription du projet dans une architecture globale des mobilités et de leurs évolutions au niveau régional. Au-dela , je porte l’idée d’un véritable schéma directeur logistique du Pays d’Arles en lien avec les territoires voisins (Gard, agglomération d’Avignon et métropole Aix-Marseille) pour coordonner les flux de poids lourds. Il s’agit du prolongement logique des actions que je porte pour le développement du fret fluvio-maritime et ferroviaire sur le port d’Arles et la zone logistique de Saint-Martin-de- Crau.

Je souhaite remercier les services de l’État pour leur réactivité, leur sérieux et leur implication et les engage a  continuer sur cette voie pour qu’un projet de grande qualité puisse être proposé à l’enquête publique. Cette qualité n’a d’égal que l’exigence légitime des usagers, des riverains et de l’ensemble des acteurs pour un projet du XXIe me siecle, ancré dans son territoire et respectueux de son environnement.

crédit photo : Daniel Bounias/ville d’Arles