Le Président de la République reçoit les élus au Palais du Pharo à Marseille

Le Président de la République a eu la bonne idée d’accueillir Angela MERKEL à Marseille. Il est important d’affirmer le rôle de métropole européenne de Marseille.
A cette occasion, il a décidé ce matin de recevoir les parlementaires et les « grands » élus du Département pour une réunion de travail.

Les échanges ont été très riches, et le Président a été très à l’écoute et disponible. Il était accompagné de sa conseillère que j’avais rencontrée à l’Elysée la semaine dernière pour évoquer les dossiers du Pays d’ARLES.
Chaque élu s’est exprimé ; M GAUDIN et Mme VASSAL ont insisté sur les chances que représenterait pour la Métropole Aix-Marseille une fusion avec le Département des Bouches du Rhône. Ils ont souhaité que le Pays d’Arles soit inclus dans cette fusion.

Dans mon intervention, j’ai exposé les raisons pour lesquelles je soutiens les élus du Pays d’Arles qui, dans leur grande majorité, ne veulent pas que leurs communes soient intégrées dans la Métropole Marseillaise, et surtout pas en son état actuel. J’ai évoqué les raisons techniques et celles de bon sens, et le fait que le bassin de vie arlésien est homogène et cohérent, et en relation avec tout le bassin rhodanien autant ou plus qu’avec l’agglomération marseillaise.
Le député François Michel LAMBERT a appuyé ma position.

En conclusion de ces échanges, le Président de la République Emmanuel Macron nous a informés qu’il a missionné le Préfet de Région Pierre Dartout pour présenter un rapport circonstancié sur ce sujet, qui devra clairement traiter 3 points essentiels avant toute décision : le périmètre, le financement, et les compétences de la future métropole.

il a insisté pour que ce rapport du Préfet prenne en compte, avec beaucoup d’attention, l’avis authentique des élus.

Je suis satisfaite de cette méthode de travail bienveillante et respectueuse des territoires, et reste totalement mobilisée sur le sujet. Je travaillerai avec plaisir avec Monsieur le Préfet.

Dans mon intervention, je n’ai pas manqué d’évoquer le projet de contournement autoroutier d’ARLES, et mon attachement à une réalisation aussi rapide que possible de ce projet que Madame la Ministre des Transports a inscrit au Projet de Loi d’Orientation des Mobilités, et dont elle a relancé les études techniques suite aux démarches que j’ai conduites avec les élus du Pays d’Arles. La programmation optimale de ce projet dépendra de cette Loi qui sera prochainement en débat.
Sur ce dossier aussi, j’ai une vigilance constante.